• L’atelier ferme ses portes

    Il y a des articles plus difficiles à écrire que d’autres et celui-ci en fait parti. Comment annoncer, comment raconter, comment avouer que les choses ne se passent pas comme on aurait pu l’imaginer ? Il existe tout un panel de mots pour donner vie aux rêves, il est plus délicat d’user de ceux qui en déferont la trame. L’aventure de Schola Lanae va s’arrêter à la fin du mois de septembre. Du moins sa première étape : celle de Lavaudieu. Dès le début d’année, j’ai rencontré des difficultés financières sévères qui m’ont mises dans une situation compliquée pour la réalisation des contreparties. La saison estivale devait remettre à flot…

  • Mordred – A la rencontre des Laines de Joa

    Mordred est un figure sombre du Cycle Arthurien… Pourtant celle qui s’est chargée de le travailler possède une lumière qui se reflète aisément dans tout ce qu’elle fait. Les laines de Joa ne vous sont peut être pas inconnues… En effet, Joannie est une artiste qui s’est lancée dans l’aventure du fil depuis bien plus longtemps que moi… Mais ce n’est qu’assez récemment que j’ai fait sa rencontre et j’espère que sous ces mots vous toucherez un peu plus son univers tout en féminité et avec cette part nomade envoûtante que possèdent les créatrices qui gardent en elle leurs racines.

  • Avalon – À la rencontre de Claire des Bruyères

    Avalon. Mystérieuse et magique. A la manière de Brocéliande, elle nous ramène plutôt à la Bretagne dans notre imaginaire... Et la Bretagne résonne si bien sous les doigts d'une Artiste qui m'a toujours beaucoup inspirée depuis mes débuts dans le filage...

  • L’art de filer

      “Le boucher du prince Hui de Liang dépeçait un bœuf. Sans effort, méthodiquement, comme en mesure, son couteau détachait la peau, tranchait les chairs, disjoignait les articulations. — Vous êtes vraiment habile, lui dit le prince, qui le regardait faire. — Tout mon art, répondit le boucher, consiste à n’envisager que le principe du découpage. Quand je débutais, je pensais au bœuf. Après trois ans d’exercice, je commençais à oublier l’objet. Maintenant quand je découpe, je n’ai plus en esprit que le principe. Mes sens n’agissent plus ; seule ma volonté est active.” Zhuangzi Si je devais m’approprier ces mots, je dirais… Quand je débutais, je pensais au fil.…

  • Mordred

    Le cycle Arthurien se poursuit avec l’antagoniste du roi Arthur : L’obscur Mordred. Il n’est pas le plus connu des personnages de cette saga malgré son importance et le revisiter à travers les fibres a été un challenge très intéressant. Mais je vous invite en premier lieu à découvrir qui était cet homme…

  • Titre la voei du vegetal

    La voie du végétal

    Lorsque j’ai commencé à filer, très rapidement, la teinture s’est imposée à moi car je n’aimais pas les mélanges teint industriellement, l’aspect uni et sans trop de nuances. J’ai essayé plusieurs types avant d’adopter les teintures pour soie Knazzief et Dupont. Le végétal me rebutait car je véhiculais ce cliché des couleurs fades qui ne tiennent pas. Puis j’ai commencé à me plonger dans l’histoire des fibres textiles et réaliser que par le passé tout se faisait avec le végétal et que les couleurs étaient éclatantes… Il suffisait juste d’apprendre et de maitriser cette magie là. Il me restait le manque de place… Avec mon installation à Lavaudieu, j’ai enfin…

  • Avalon

    Le cycle Arthurien se poursuit avec non pas un personnage légendaire mais un lieu incontournable de cette saga : Avalon. Son nom continue de nous inspirer, de nous intriguer ou de nous faire rêver. Avant de vous dévoiler quelle artiste s’est lancée dans l’aventure en travaillant sur cette figure mythique, plongeons-nous dans son histoire grâce à l’Oeil de loup…

  • Créer un Atelier

    Si vous lisez ce blog, si vous suivez ma page sur les réseaux sociaux, il y a de fortes chances pour que vous ayez une affinité avec l’univers des fibres ou de l’art/artisanat. Vous avez peut être rêvé vous aussi de créer un atelier où travailler la laine, où rencontrer les gens pour faire partager votre passion et essayer d’en vivre. J’espère dans les mois à venir partager avec vous le rêve d’une vie d’artisan. Mais aujourd’hui, j’ai décidé de partager avec vous les difficultés et les déconvenues…

  • Arthur – À la découverte de Rue de la Laine

    Nous sortons des bois, laissons les enchanteurs et leurs sortilèges pour revenir à la ville. Celle qui s’est attelée au légendaire Roi Arthur ne l’est pas moins dans le milieu des fibres et de la laine. Rue de la laine est artisan textile, elle travaille les fibres, les file, les tisse et se lance avec passion dans des quêtes aussi agréable à suivre sur son blog que les aventures des chevaliers de la table ronde. C’est dans son univers que je vous invite maintenant à plonger…

  • Arthur

    Après Merlin puis Viviane, il devenait incontournable d’évoquer le roi Arthur. Vous allez découvrir dans cet article qui était cet homme et quels fibres vont l’incarner dans la box à son nom.  Mais tout d’abord plongeons dans son histoire grâce aux connaissances de L’Oeil de Loup…