Les Arthuriennes

Mordred

Le cycle Arthurien se poursuit avec l’antagoniste du roi Arthur : L’obscur Mordred.

Il n’est pas le plus connu des personnages de cette saga malgré son importance et le revisiter à travers les fibres a été un challenge très intéressant. Mais je vous invite en premier lieu à découvrir qui était cet homme…

Son histoire – Une chronique par L’Oeil de Loup

Mordred est sans doute le personnage le plus sombre de la légende arthurienne. Il apparaît pour la première fois dans l’Historia Regum Britanniae (1135-1138) de Geoffroy de Monmouth (Histoire des rois de Bretagne) qui a ensuite circulé en France sous la forme de traduction en ancien français : Brut de Wace (vers 1155), avec des ajouts et des compléments.

Mordred est annoncé par Merlin dans les textes des prophéties (Prophetiae Merlini, encore de Geoffroy de Monmouth).
Dans l’Histoire des rois de Bretagne de Monmouth, Mordred est le neveu du roi Arthur et le fils du roi d’Orcanie. Arthur lui confie son royaume quand il entreprend une expédition en Gaule (en France donc). Mordred, à la tête du royaume d’Arthur, usurpe la couronne et force la reine Guenièvre à le reconnaître comme son nouveau roi et mari. De retour, Arthur doit affronter son neveu. Mordred tue Arthur au cours du combat ; il sera lui-même mortellement blessé par Arthur.

Dans les versions plus tardives (en ancien français – le cycle du Lancelot-Graal) Mordred est le fils d’Arthur né d’une liaison de ce dernier avec la reine d’Orcanie, femme du roi Loth d’Orcanie. Mordred est le quatrième fils de la reine d’Orcanie, donc le demi-frère de Gauvain, l’un des célèbres chevaliers de la Table Ronde. Les romans de Chrétien de Troyes mettent en avant ce personnage de Gauvain, chevalier « parfait » ; Mordred est son exact contraire.
Mordred est aussi celui qui dévoile à la cour arthurienne les amours de la reine Guenièvre et de Lancelot. Déstabilisant ainsi la figure du roi Arthur et la probité du chevalier Lancelot, protégé du roi. Toutes les actions de Mordred visent à nuire à Arthur.
La fin ne varie pas dans les versions en ancien français : Mordred tue Arthur au cours d’une ultime bataille, où il meurt aussi.

Dans d’autres versions tardives, Mordred est le fils d’Arthur et de Morgane (la demi-sœur d’Arthur et la protégée de Merlin).
Le personnage gagne en noirceur. Bien que chevalier de la Table Ronde, il est toujours présenté en négatifs des autres chevaliers : mépris des valeurs chevaleresques, trahisons, meurtres, viols etc…

Mordred incarne l’anéantissement du royaume arthurien et la complète remise en cause des grandeurs chevaleresques portées par Arthur et les chevaliers de la Table Ronde.

Des fibres & des couleurs – Chronique par AmaYaga

Cette box n’a pas été facile. Il y avait mes idées et la réalisation. Elle n’est pas tout à fait comme je l’imaginais mais parfois c’est une bonne chose. J’en profite pour vous rappeler qu’il n’y a dorénavant plus que 5 exemplaires de chaque box. Toutes les présentes sont hors stock et il ne reste plus qu’une seule Viviane au moment où j’écris ces mots.

Le philtre –L’Âme de Medrawt

La base de ce Philtre est comme toujours le Macomérinos  mais il s’oppose cette fois au Mérinos noir. De la douceur mais qui se pare de nuances sombres, c’est toute la dualité de ce mélange.

La laine de Rambouillet vient ajouter son gonflant sans trancher par de la rusticité puisque c’est également du mérinos.

Pour une lumière subtile tout en nuance un peu mat c’est la soie Tussah noire qui vient se mêler à la laine.

Le Lama Noir est un hommage à la créatrice qui s’est prêtée à la figure de Mordred et que vous découvrirez dans un très joli portrait. Par ailleurs, elle apporte un cadeau généreux à cette box dont je vous parlerai à la fin de cet article.

Un soupçon de Tencel pour la lumière, le blanc qui reste immaculé dans ce mélange mais aussi parce que ce n’est pas une “vraie” fibre. J’aimais ajouter un peu de fausseté.

Le ruban peigné – Le fils de Nabur

C’est un ruban d’une grande douceur sur une base de Mérinos noir et de Mérinos Gris. Pour trancher avec la laine et apporter de la lumière, j’ai choisi comme pour Viviane l’alliance de la Soie Tussah Noire et  de la Soie Maulbère.

Et pour l’apport en douceur suave, je me suis tournée ver les camélidés à savoir le Lama blanc et le bébé alpaga faune.

Si la box Avalon était tout en texture avec la présence du chanvre, vous n’avez ici que de la douceur mais cela reste une box très sombre dans les nuances.

Les couleurs

Pour une fois cette box est soumise a des variations avec du rouge ou au du framboise, avec dans certaine un peu de prune et d’autre presque du violet… Mordred est un homme changeant, tantôt brutal, tantôt vicieux se parant de sang ou de la couleur dite de la trahison : le violet.

Sur les images de cet article elle est plutôt rougeoyante mais elle ne représente pas toutes les boxs.

Le bonus

Pour cette box, la créatrice Joannie Ruiz des Laines de Joa a réalisé un patron pour un col capuche avec un magnifique motif jacquard. Pour l’achat de chaque box vous recevrez  gratuitement le PDF et la version papier de cette très jolie création. Vous la découvrirez en image dans son interview.

Vous pouvez les retrouver en précommande sur la boutique, il n’y en a que 5 pas plus !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *